La Caraïbe, un lieu stratégique

La Caraïbe, un lieu stratégique 1

La Caraïbe comprend 36 états et territoires, ce qui représente 5,2 millions de km2, un peu plus de 250 millions d’habitants, soit 4% de la population mondiale ! La Caraïbe archipélagique regroupe 25 îles, 250 000 km2, soit 38 millions d’habitants ! La région se caractérise par des savoir-faire reconnus mondialement.

Les îles caribéennes sont très proches les unes des autres. Sainte-Lucie est à seulement 25 minutes de la Martinique en avion. La Dominique, située à 1h30 de la Guadeloupe, est accessible en bateau. Les habitants des pays membres de la CARICOM (Caribbean Community) ont la possibilité de voyager sans visa.

Dans la Caraïbe, les habitants parlent anglais, espagnol, français, différents créoles et aussi néerlandais. A noter que la Dutch Caribbean sont les îles d’Aruba, Curaçao, Saint-Martin, Bonaire, Saint-Eustache et Saba ! Cinq langues, avec des cultures multiples et à la fois présentant des similarités.

L’espace caribéen est baigné par la Mer des Antilles et l’Océan Atlantique Nord.

Cette double appartenance géographique et historique le place au centre de flux et de réseaux complexes d’une densité exceptionnelle. La Caraïbe se niche entre les deux Amériques. Il est ainsi possible de passer un week-end aux Etats-Unis, au Canada et dans certains pays latino-américains. Ces derniers se trouvent (en moyenne) à seulement 2 à 5 heures d’avion des territoires caribéens.

Un potentiel multiforme

Grâce à sa position géographique, sa biodiversité exceptionnelle et ses mesures pour la protéger, la Caraïbe est reconnue dans plusieurs domaines mondialement. Par exemple, le Costa Rica, l’un des pays du monde les plus volontaristes dans l’action contre le réchauffement climatique. Il a réussi à produire une électricité renouvelable à près de 100 %.

Culture du cacao, de la vanille, du coton, production de sucre et de rhum font partie des meilleurs atouts historiques des territoires caribéens qui se démarquent grâce à leurs savoir-faire authentiques.

Avec l’avènement du digital, de nombreux organismes tels que Guadeloupe Tech, Martinique Digitale, Biklag, Digital Caribbean, Caribbean Innovation, Silicone Caribe, ont vu le jour pour stimuler l’innovation et les nouvelles technologies.

Il est aussi possible de prendre part à d’intéressants sommets en faveur de l’innovation disruptive. Parmi les plus en populaires : Haïti Tech Summit et Barbados Tech Summit. Chaque année, des acteurs majeurs du numérique font le déplacement depuis l’international.

 

Bon à savoir

La Caraïbe possède ses propres instances internationales, voici quelques exemples:

  • L’Association des États de la Caraïbe (AEC), en anglais Association of Caribbean States (ACS) : créée en 1994, cette organisation de « consultation, coopération et d’action concertée » a pour but premier d’améliorer la coopération au sein de la région. www.acs-aec.org
  • L’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO), en anglais Organisation of Eastern Caribbean States (OECS) : existant depuis 1981, cette organisation internationale intergouvernementale œuvre notamment pour « l’harmonisation et l’intégration économique, la protection des droits de l’homme et juridiques ».  https://oecs.org
  • La Communauté caribéenne (Caricom) : née le 4 juillet 1973, jour de signature du traité de Chaguaramas entre quatre pays (la Barbade, le Guyana, la Jamaïque et Trinité-et-Tobago) cette organisation supranationale a pour objectifs de renforcer les liens interétatiques dans la Caraïbe et de construire un espace de libre-échange autour d’un marché unique, le CSME (économie et marché unique caribéen). www.caricom.org/
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn