Safiya Reid 1

Safiya Reid

« Il faut accorder davantage d’attention aux formations dispensées par les écoles dans la Caraïbe. Oubliez cette idée qu’ailleurs, est forcément mieux »

Présentes-nous ton parcours !

Je m’appelle Safiya et je suis de Trinidad et Tobago. J’ai réalisé un parcours en commerce international. J’ai fait ma licence à l’Université de Lille en France. J’étais toujours passionnée par les langues étrangères. Plus tard j’allais, effectivement, me rendre compte de leur importance en affaires. Cela m’a motivé à me spécialiser en commerce international.

Pourquoi as tu choisi Trinidad & Tobago pour poursuivre tes études ?

Je suis en dernière année de mon MBA à l’école de commerce Arthur Lok Jack à Trinidad. Il s’agit d’un MBA spécialisé dans le domaine du commerce international et de la gestion des chaînes d’approvisionnement. Cette formation m’a attiré parce qu’elle fusionne de manière très créative les principes de la politique du commerce avec les pratiques du secteur privé. J’ai choisi Arthur Lok Jack pour sa haute qualité de l’enseignement et pour joindre à une institution prestigieuse qui a formé de nombreux spécialistes.

En quoi cela a-t-il été bénéfique ?

En faisant mes études dans la Caraïbe, j’ai des plus fortes connaissances des enjeux qui confrontent la région ainsi que de toutes les opportunités à saisir. Je suis très fière de mon identité caribéenne et je suis encore plus motivée à consacrer ma carrière à son développement.

Parles-nous de ton île natale.

Trinidad est connu pour sa diversité culturelle. On y trouve la culture africaine, indienne et même chinoise. Chacune est unique mais on attache plus de valeur à notre identité commune en tant que des trinidadiens. Chez nous, on ne se prend pas trop au sérieux. On profite à fonds de l’instant présent.

Quelles seraient tes recommandations suite à ton expérience ?

Je diras qu’il faut accorder davantage d’attention aux formations proposées par les écoles dans la Caraïbe. Oubliez cette idée qu’ailleurs, est forcément mieux. Ce n’est pas vrai et c’est contre ce même concept qu’on essaie de lutter à travers le programme d’Edu-Carib. Quel que soit le domaine, il y a aussi des formations proposées par les écoles dans la Caraïbe qui sont d’une excellente qualité et facilitent une insertion directe dans le monde du travail. Renseignez-vous auprès des collègues, des amis et des différentes plateformes qui partagent des informations en fonction de leurs expériences vécues.

Selon beaucoup de dires, on a l’impression qu’il faut partir dans de grands pays où côtoyer de grandes écoles pour avoir un diplôme valorisant et une carrière réussie. Qu’en penses-tu ?

Il est vrai que les différentes formations des universités étrangères sont très valorisantes et peuvent servir comme des pistes excellentes pour une très belle carrière.

Cependant, je connais plein de jeunes qui ne réussissent pas en dépit du fait qu’ils ont fait leurs études à l’étranger. J’en connais d’autres, pourtant, qui sont restés chez eux ici dans la Caraïbe et qui s’en sortent plutôt bien et même mieux que les professionnels avec les diplômes des universités étrangères. L’important, ce n’est pas l’établissement ou le pays des études mais l’étudiant, ses expériences, ses objectifs, ses idées et son plan de carrière et, à ce titre, je mettrai l’accent sur le fait que c’est tout à fait possible de réaliser ses objectifs et ses ambitions professionnelles dans une université ou une école dans la Caraïbe si les formations correspondent aux objectifs de l’étudiant.

Ce qu’on essaie de faire avec le programme Edu-Carib, c’est promouvoir parmi les jeunes caribéens les différentes possibilités dans la Caraïbe pour qu’ils deviennent plus conscients des opportunités qui sont juste chez eux.

Après tes études dans la Caraïbe, as-tu exploré d’autres parties du monde ?

Absolument ! En voyageant dans le monde, j’ai développé une meilleure appréciation au regard de la diversité culturelle de la Caraïbe. On a tant de choses en commun, tout en étant à la fois unique et différents les uns des autres. En faisant mes études en France, j’ai pu beaucoup voyager en Europe. J’ai été aussi au Maroc, Panama et d’autres pays de l’Amérique du sud. En vivant en Haïti en ce moment, j’ai l’occasion aussi de découvrir le pays. J’ai visité les plus beaux paysages et montagnes en Haïti. J’ai également fait de très beaux voyages en République Dominicaine.

C’est vraiment une expérience magnifique.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn